Le Groupe Combronde acquiert les 60 premiers Ford F-Max français

Le Groupe Combronde a parachevé l’entrée de Ford Trucks sur le marché français en dévoilant sa commande de 60 F-Max dont la réception débutera ce 14 décembre.
3269
Combronde F-Max
Le F-Max a fait ses preuves en Europe avec ses ADAS et ses 5 % d’économie de carburant grâce à la fonction Eco+mode.

Le transporteur Combronde (Thiers, 63307) a créé la surprise à Solutrans 2021 en annonçant sa commande de 60 tracteurs thermiques Ford Trucks F-Max. Ce F-Max s’est ouvert l’ouest européen en 2019 avec sa consécration en tant que Camion International. En misant sur son moteur Ford Ecotorq 12.7 l de 500 ch et 2 500 Nm, ses aides à la conduite, sa télématique TruckConnect, sa cabine confortable et son programme Eco+mode pour passer en 450 ch afin de réduire la consommation de carburant de 5 %. Désormais, le constructeur sera représenté en France par le consortium F-Trucks France créé par les distributeurs Maurin, Groupe DMD et Amplitude.

Fabien Combronde a pris les 60 F-Max pour leur disponibilité dès le 14 décembre 2021.

Ford F-Max : les raisons du choix

Pour Fabien Combronde, cet achat est « un coup de chance. Mes conducteurs m’avaient parlé du F-Max et ils le voulaient. Poussé par leur curiosité de l’essayer, l’envie d’être la première flotte cliente et le besoin de renouveler rapidement mes camions, j’ai contacté Ford Otosan. Cette anticipation de partenariat m’a permis d’obtenir des tracteurs plus vite que prévu alors que les délais actuels pour recevoir des Renault Trucks et des DAF sont de douze mois. » Et l’acquisition de ces 60 F-Max constitue « un risque limité. Avec son trophée 2019, le tracteur est bien né. L’accompagnement à l’achat est sérieux, l’informatique embarquée TruckConnect est performante et facile d’emploi et le constructeur prévoit une formation de prise en main pour les conducteurs », reprend Fabien Combronde.

F-Max : maintenance par les ateliers Combronde

La faiblesse du réseau de concessions ne l’inquiète pas. « Combronde est constructeur-carrossier et nous avons un gros atelier de maintenance, rappelle ce dirigeants. J’ai des mécaniciens, un chef d’atelier et un logisticien qui gère les pièces détachées pour tout mon réseau. Nous sommes donc autonomes pour l’entretien. Pour éviter tout problème, je ferai positionner les F-Max à notre siège de Thiers où nous avons le plus gros atelier. Les premiers véhicules seront floqués à nos couleurs et je les distribuerai aux conducteurs le 14 décembre. »

En France, le F-Max sera entretenu par 34 agences des réseaux DMD, Maurin, Amplitude et TIP Trailer d’ici fin 2022.

Le XTL comme carburant

Le groupe possédant 650 véhicules moteurs, Fabien Combronde ne limitera pas le renouvellement de sa flotte aux F-Max. « 150 véhicules industriels que j’ai commandés suivront durant 2022, précise-t-il. Ils s’inscriront dans les trois marques officielles du groupe : Renault Trucks, DAF et Ford Trucks. » Comme certains de ses Renault Trucks et de ses DAF roulent au B100 ou au HVO, Fabien Combronde demandera la validation technique de Ford Trucks pour que ses F-Max puissent rouler dès que possible au carburant synthétique liquide XTL pour réduire leurs émissions de CO2.

Simple d’apparence, la cabine du F-Max bénéficie d’une télématique TruckConnect efficace.
PARTAGER SUR