Conduite : Apprendre les bonnes pratiques

Pour réduire le nombre de sinistres et former les livreurs à la prévention du risque routier et l’éco-conduite, OCP s’est tournée dès 2005 vers la société « Conduire juste » de Jean-Pierre Beltoise.

- Magazine N°155
1042
Conduite : Apprendre les bonnes pratiques

 « Les livreurs bénéficient de formations sur un circuit, de cours de théorie et également de formations sur simulateurs. A la fin, le livreur suit un audit au volant de son véhicule avec un formateur », explique Christine Seize. Pour l’OCP, la sécurité routière et l’éco-conduite sont « un tout ».

 « A chaque accident, le livreur est reçu par son management afin de faire une déclaration du sinistre et d’entrer les différentes données dans un logiciel. L’accident et ses causes sont ensuite analysés par la société de Jean-Pierre Beltoise et le conducteur reçoit une lettre post-accident l’informant sur ce qu’il aurait dû faire pour éviter ce sinistre », ajoute Christine Seize.

La formation « conduire juste » est basée sur 3 grands principes -voir, prévoir et anticiper- avec des objectifs individuels telles que la prise de conscience des risques quotidiens, la correction des automatismes innés et acquis et l’acquisition d’une méthode de conduite sécurisée. Elle intègre des objectifs collectifs comme la baisse de la sinistralité automobile de l’entreprise, la diminution du risque d’accidents graves et l’amélioration de la qualité globale au sein de l’OCP.

« Les principes de l’éco-conduite sont de fait inclus car la formation a un impact sur le comportement du conducteur et sur la maîtrise de la consommation », souligne Christine Seize.