Publi-Communiqué

Des conquêtes en perspective

Pour soutenir son plan de croissance Go 3000, ŠKODA s’appuie sur une gamme complète de modèles et un réseau solide. Et mise aussi sur son SUV Kodiaq présenté au prochain Mondial de Paris et commercialisé au premier trimestre 2017.

665
Des conquêtes en perspective

Dans le cadre du plan de croissance Go 3000, ŠKODA s’est fixé un objectif : passer de 2 000 prises de commande par mois à 3 000 en 2018.

Les ventes sociétés et loueurs atteignent 35 % du volume global, soit une vente sur trois. Et le premier semestre 2016 a confirmé une très forte progression : + 52 % par rapport à 2015, avec une explosion des financements en LLD (+ 110 %). Et ce, avec un taux d’immatriculations tactiques de 26 %, inférieur à la moyenne du marché (28 %). Des résultats plus qu’encourageants : « Avec les flottes, nous avons pris de l’avance sur les prévisions, constate Gilles Lechevalier, chef du département commercial de ŠKODA. En 2016, nous visons 8 000 commandes sur un total de 25 000 véhicules. »

LE RÉSEAU SE DÉVELOPPE

ŠKODA s’est donné les moyens pour s’imposer, avec une stratégie ambitieuse et pragmatique, basée sur la professionnalisation du réseau. En témoignent les dix ŠKODA Fleet Centers supplémentaires ouverts depuis 2015. Il y en a aujourd’hui 35 sur le territoire et l’objectif est d’en compter 50 en 2018. Les 35 ŠKODA Fleet Centers réalisent à eux seuls plus de 50 % du business fleet de l’ensemble du réseau (135 points de vente). Une force de terrain où s’affairent chaque jour des équipes dédiées aux sociétés, à l’écoute des besoins professionnels et rompues aux techniques de communication digitale.

Chaque ŠKODA Fleet Center est tenu de respecter ses engagements et de remplir ses objectifs. En contrepartie, ŠKODA a mis en place un bonus spécifique pour récompenser les investisseurs. Des clients grands comptes ont ainsi rejoint la marque – Riso, 2BR Mobilité, Carglass ou Voitures Noires. En parallèle, ŠKODA renouvelle sa charte signalétique, un chantier sur trois ans jusqu’en 2018. Et le réseau renforce sa capillarité : le nombre de sites distributeurs devrait passer de 135 à 190 d’ici 2019. « Go 3000 prévoit d’accroître notre présence dans les grandes villes », précise Gilles Lechevalier.

Volkswagen

KODIAQ, VÉRITABLE PRODUIT DE CONQUÊTE

Pour soutenir son plan de croissance, ŠKODA s’appuie sur une gamme adaptée aux professionnels et en pleine évolution. La marque propose en effet six modèles dont trois disponibles en version Business (Fabia, Octavia, Superb).

L’Octavia réalise 60 % de ses ventes auprès des sociétés. La Fabia vient d’adopter une version TDI de 75 ch (93 g/km de CO2).

Et l’année prochaine, la famille ŠKODA va s’agrandir avec l’arrivée d’un SUV familial, le Kodiaq. « Sur un segment stratégique, nous allons conquérir jusqu’à 90 % de nouveaux clients avec le Kodiaq, anticipe Gilles Lechevalier. C’est un véhicule d’image qui porte un design plus émotionnel. À l’instar de la Superb, le Kodiaq nous donne une crédibilité dans un univers proche du premium, alors que nous évoluions jusqu’ici dans un registre qualité/prix. » L’offensive se prolongera en 2017 avec le restylage de l’Octavia et le lancement du tout Nouveau Yeti.

Le TCO reste cependant au coeur de la philosophie de ŠKODA, avec à la clé de bonnes conditions commerciales. Les TDI Euro 6 affichent tous d’excellents niveaux de consommation et d’émissions – à partir de 99 g pour l’Octavia et de 95 g pour la Superb. La qualité de fabrication et la fiabilité éprouvée contribuent par ailleurs à maintenir des valeurs résiduelles élevées sur le marché de l’occasion.

« De la citadine Fabia à la berline Octavia en passant par la grande routière Superb, ŠKODA possède une gamme complète pour les entreprises, avec des véhicules attractifs, fiables et au TCO très compétitif. Le SUV Kodiaq parachève le renouveau en termes de design, d’équipements de sécurité, d’aides à la conduite et de connectivité. »

Thomas Lainé, chef de service ventes aux entreprises et véhicules d’occasion, ŠKODA

Focus Kodiaq

Dernier-né de ŠKODA, le Kodiaq viendra concurrencer les Nissan X-Trail, Ford Kuga, Mazda CX-5, Kia Sorento et autre Hyundai Santa Fe sur le segment des SUV familiaux. Long de 4,70 m, il aura l’avantage de proposer 7 places. ŠKODA prévoit un volume annuel de 3 000 Kodiaq la première année, dont 20 % de ventes aux sociétés.

La gamme s’articulera autour de quatre niveaux de finition : Active, Ambition, Style et Business Plus. Les diesel TDI développeront de 116 à 190 ch, les essence TSI 1.4 de 125 à 150 ch. Disponible en option avec 4 roues motrices et des boîtes automatiques DSG, le Kodiaq bénéficiera aussi des meilleures technologies du groupe pour les professionnels. Exemples : le régulateur adaptatif et limiteur de vitesse, la caméra 360 °, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’aide au stationnement, la climatisation 3 zones, un hayon électrique avec Virtual Pedal et un système de recharge de téléphone mobile par induction (Phone Box). Un programme alléchant.

PARTAGER SUR