Conséquence de la crise : GM et Ford cèdent leurs participations

En attendant un plan de sauvetage gouvernemental de leur trésorerie, les marques américaines se délestent de leurs dernières participations.

- Magazine N°144
464

Ainsi, le groupe Ford vient de revendre près de 20 % des actions sur les 33,4 % qu’il détenait au capital du constructeur japonais Mazda. Cette cession ne modifiera pas les partenariats de joint-ventures entre Ford et Mazda ni le partage de plates-formes et de groupes motopropulseurs, précisent les deux constructeurs.

Dans le même temps, General Motors vient de céder sa participation de 3 % au capital de Suzuki que le groupe américain détenait depuis 1981. Ce retrait de GM ne devrait pas non plus modifier les accords de développement et de coopération existant entre les deux marques.

PARTAGER SUR