La consommation de Superéthanol E85 explose

Carburant le moins cher du marché, le Superéthanol E85 connaît un regain d’intérêt en France. Et ce malgré l’absence d’offre de véhicules flexfuel d’origine chez les constructeurs.

908
Superéthanol E85

Selon les chiffres de la Collective du bioéthanol, les volumes de Superéthanol E85 ont crû de + 85 % (337 512 m3) entre 2018 et 2019. Ce carburant alternatif, produit essentiellement à partir de betterave ou de céréales, représente désormais 3 % de part de marché des essences dans l’Hexagone. Et en 2020, il pourrait encore croître de 50 %.

Ce succès s’explique par un prix défiant toute concurrence (0,69 euro/l pour le Superéthanol E85), mais aussi par l’homologation par l’État des boîtiers de conversion depuis décembre 2017. Ces équipements de seconde monte permettent de convertir la plupart des véhicules essence de moins de 14 CV fiscaux. Les deux principaux fabricants, FlexFuel Energy Development (FFED) et Biomotors, ont d’ailleurs passé des accords avec des centres auto (Speedy et Point S, voir la brève) pour l’installation de leurs kits (vendus environ 1 000 euros).

Cap sur les 2 000 stations E85

En même temps, le réseau de distribution de Superéthanol E85 s’étend à toute vitesse. Il se crée chaque jour deux nouvelles stations en France depuis septembre dernier. À fin janvier, on recensait 1 740 stations-service, soit 634 stations de plus en un an. Désormais, une station sur six propose de l’E85 (19 % du réseau national), y compris dans la grande distribution (Carrefour, Intermarché, Leclerc et Système U). Cette dynamique devrait se poursuivre en 2020 pour atteindre 2 000 points de vente.

Les constructeurs à la traîne

En revanche, l’offre de véhicules flexfuel (essence/E85) d’origine chez les constructeurs est quasiment nulle, ce qui n’incite pas les flottes et les professionnels à se convertir au bioéthanol. Ford vient de retirer du marché son Kuga Flexifuel (voir l’essai) et Volkswagen ne commercialise plus sa Golf TSI Multifuel. Ces deux marques devraient néanmoins relancer une offre E85 prochainement dans leurs gammes, sans doute sur des modèles hybrides. Et selon la Collective du bioéthanol, un autre constructeur devrait bientôt revenir sur le marché. À suivre.

PARTAGER SUR