Constructeurs automobiles : vers l’usine verte

Alors que l’Europe légifère sur la baisse des émissions de CO2 des véhicules légers neufs et promeut les motorisations alternatives, en particulier l’électrique, la filière automobile est de plus en plus incitée à travailler sur le cycle de vie des véhicules pour en limiter l’impact environnemental, et notamment durant la phase de production.

- Magazine N°244
1538
37 000 m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés dès 2012 sur la toiture de l’usine Audi de Bruxelles. Ceux-ci produisent plus de 3 000 MWh d’électricité par an, soit la consommation annuelle de 1 500 personnes.

Pour répondre aux attentes des décideurs politiques et respecter les législations, mais aussi pour gagner en compétitivité et améliorer leur image de marque, les constructeurs européens sont contraints de se pencher sur leur performance environnementale. Et tous ont désormais un volet développement durable dans leur feuille de route, y compris pour verdir leur production.

Dans son plan stratégique pour 2022, le Groupe Renault a ainsi pris l’engagement de diminuer son empreinte carbone à hauteur de 25 % par véhicule produit entre 2010 et 2022 pour l’ensemble de ses activités et sur tous ses sites dans le monde. « Cet indicateur est déployé dans...

PARTAGER SUR