Renault-Nissan et Continental se connectent

695
Régulateur de vitesse adaptatif sur une Renault Talisman

Un accord entre Continental et de l’Alliance Renault-Nissan a été conclu début novembre autour de la voiture connectée. L’équipementier allemand fournira aux constructeurs automobiles des services basés sur le cloud. Une grande variété de produits va ainsi être développée pour le groupe franco-japonais. Au menu : des systèmes de sécurité, un assistant personnel, des mises à jour à distance, du contrôle de véhicule à distance et de conduite autonome. Un porte-parole de Nissan a défendu ce choix en annonçant qu’en 2018, 90 % des véhicules construits seront connectés.

Le dernier dossier sur les aides à la conduite