Convention de Vienne : l’UNECE ouvre la voie aux véhicules autonomes

La Commission économique pour l'Europe des Nations unies (UNECE) a annoncé avoir modifié la convention de Vienne : les systèmes de conduite automatisée sont désormais explicitement autorisés sur les routes.

1563
Convention de Vienne : l’UNECE ouvre la voie aux véhicules autonomes

C’était une étape attendue par l’industrie automobile européenne, lancée à pleine vitesse dans les systèmes de conduite automatisée ! C’est désormais une réalité. La Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE) a en effet annoncé, ce 23 mars, la modification de la convention de Vienne encadrant la conduite d’un véhicule en Europe.

Dans un communiqué, cette instance a ainsi officialisé « qu’à compter de ce jour, les systèmes de conduite automatisée seront explicitement autorisés sur les routes, à condition qu’ils soient conformes aux règlements des Nations Unies sur les véhicules ou qu’ils puissent être contrôlés voir désactivés par le conducteur ».

Pour justifier cette décision, l’UNECE a expliqué que « la conduite automatisée va révolutionner la mobilité », avant de conclure : « Grâce à cette technologie, la mobilité devrait également devenir plus écologique, efficace et accessible ».

Déjà une autre évolution en préparation

Si cette décision marque une première étape importante vers la conduite automatisée, l’UNECE a d’ores et déjà annoncé « qu’une deuxième avancée réglementaire importante est en préparation ». Celle-ci concernera « l’introduction de fonctions de direction à commande automatique dans les règlements des Nations Unies sur les véhicules ». Enfin, « la limitation imposée aux fonctions de pilotage automatique au-dessous de 10 km/h, actuellement contenue dans le règlement No 79 de l’ONU, sera également révisée », a prévenu l’instance.

PARTAGER SUR