Convention IRSA entre assureurs : favorable ou défavorable aux flottes ?

Convention IRSA entre assureurs : favorable ou défavorable aux flottes ?

Pour les assureurs, l’IRSA désigne un accord professionnel organisant l’indemnisation et les recours en cas d’accident de circulation. Les entreprises doivent-elles craindre l’IRSA ou en tirer avantage ? A priori, la convention ne lie que les assureurs adhérents (98 % du marché) et ne peut donc être opposée aux assurés. Mais ce n’est pas si simple…

- Magazine N°188
2884
Convention IRSA entre assureurs : favorable ou défavorable aux flottes ?

La convention d’Indemnisation et de Recours entre Sociétés d’assurance Automobile date de mai 1968. La version d’origine mettait en application une idée originale, déjà testée auparavant : l’assureur d’un véhicule non responsable indemnisait son assuré, même dépourvu d’une « tous risques », puis effectuait un recours normé contre la compagnie responsable. C’est l’avance sur recours avec un objectif « gagnant-gagnant » : l’assuré est vite indemnisé, l’assureur réalise une économie de gestion.

L’IRSA, couteau suisse de l’assurance automobile, s’est progressivement dotée de nombreuses lames. Au départ limitée aux chocs entre deux véhicules...

Convention IRSA entre assureurs : favorable ou défavorable aux flottes ?