Copenhague : les Mirai hydrogène de DRIV font le taxi

Le jeudi 5 novembre dernier, Toyota et la compagnie de taxis DRIVR ont mis à la route à Copenhague plus de 100 Mirai carburant à l’hydrogène.
588
Copenhague Mirai taxi

Le jeudi 5 novembre dernier, Toyota et la compagnie de taxis DRIVR ont mis à la route à Copenhague plus de 100 Mirai carburant à l’hydrogène. Avec un objectif : répondre aux attentes environnementales du gouvernement danois. Avec, dans un premier temps, la volonté de ne mettre en circulation que de nouveaux taxis non émetteurs de CO2 ou de polluants d’ici 2025, avant de passer au zéro émission pour tous les taxis en circulation d’ici 2030. Des objectifs déjà pris en compte par la compagnie DRIV qui propose à ses clients le choix entre des modèles hybrides, électriques ou hydrogène. Une offre de taxis hydrogène qui existe depuis plusieurs années à Paris avec la compagnie Hype et ses Mirai.

Les Mirai en charge du adhoc taxi service de Copenhague

Autre particularité pour ces taxis Mirai à hydrogène : DRIV a été sélectionné par la ville de Copenhague pour assurer la prestation « adhoc taxi service » proposée par la municipalité. Ce service consiste à prendre en charge des enfants handicapés, des personnes transportées à l’hôpital ou bien encore des employés municipaux dans le cadre de leurs activités.