CornerEye surveille les angles morts des poids lourds

Pour les transporteurs qui veulent supprimer les accidents dus aux angles morts, Orlaco, filiale de Stoneridge, a créé CornerEye, une caméra robuste à grand angle qui se fixe à l’angle de la cabine.

783
CornerEye

Pour éviter les sinistres dus aux angles morts, Orlaco, filiale de Stoneridge, a conçu la solution de vidéosurveillance CornerEye. Caméra dotée d’un champ visuel de 20 ° à 270 ° et connectée à un écran à Led encastré dans le tableau de bord ou fixé sur support, CornerEye transmet en temps réel des images haute définition de l’environnement immédiat de la cabine. Classifiée IP68, CornerEye résiste aux chocs jusqu’à 50 G et aux vibrations jusqu’à 15 G. Et supporte des températures allant de – 40 °C à + 85 °C grâce à l’azote chauffé qui emplit son boîtier alors que les images restent claires. Les conducteurs peuvent donc constater la présence de piétons ou d’usagers de la route dans la zone d’angle mort, même en conditions climatiques et routières sévères.

N’enregistrant pas les images, CornerEye s’installe sans autorisation administrative sur tous les véhicules en circulation, que ce soit en un ou en plusieurs exemplaires si le transporteur veut sécuriser l’intégralité du périmètre du véhicule. Homologué R46, CornerEye remplace l’antéviseur du véhicule, ce qui rajoute une réduction de consommation de carburant aux futurs gains sur les primes d’assurance. Corner Eye est homologué pour tous les véhicules et commercialisé à 1 500 euros HT.

Notre précédente brève sur Stoneridge

PARTAGER SUR