Coronavirus et secteur automobile : les chiffres de l’ACEA

987
Coronavirus ACEA

Selon des chiffres récemment mis en avant par l’ACEA (European Automobile Manufacturers Association), au moins 1 110 107 emplois sont touchés dans le secteur automobile européen par la crise du coronavirus. Avec cette précision : ce chiffre ne recense que les employés des constructeurs (VP et VU, poids lourds et bus) alors que « l’impact sur l’ensemble de la supply chain est bien plus critique », note l’ACEA.

Autre donnée : à fin mars, les pertes dues à l’arrêt des usines automobiles s’élèvent à au moins 1 231 038 moteurs de véhicules, sur une durée de seize jours d’arrêt de la production. « Des pertes qui vont assurément augmenter si l’arrêt de la production est prolongé ou si d’autres usines devaient être arrêtées.

Au total, rappelle l’ACEA, 2,6 millions d’emplois directs sont liés dans l’Union européenne à l’industrie automobile, avec 229 sites de production et d’assemblage. Et au sens large, l’industrie automobile concerne 13,8 millions de personnes dans l’UE.

Voir notre brève sur le marché automobile en France

PARTAGER SUR