Coronavirus : la filière du bioéthanol inquiète

902
Superéthanol-E85
Source : Collective du bioéthanol

Selon la Collective du bioéthanol, la part d’alcool agricole utilisée pour produire du gel hydroalcoolique – habituellement de 1 % – a été multiplié par cinq, voire par dix suite à l’épidémie de coronavirus covid-19. Cependant, en parallèle, la consommation de bioéthanol carburant – qui représente normalement 60 % des utilisations – a fortement diminué avec le confinement. « La consommation d’essence par les automobilistes français a baissé de plus de 75 %, affirme la collective. Cette situation place les producteurs d’alcool français dans une situation très critique de surproduction et de besoins de stockage. » Or, ces derniers ne représentent selon elle que 6 % de la production mondiale d’éthanol face aux Etats-Unis (plus de 50 %) et au Brésil (près de 30 %). La filière s’inquiète donc d’une arrivée massive d’éthanol en provenance de ces deux pays et demande à la France et à l’Union européenne de mettre en place des mesures de sauvegarde.

PARTAGER SUR