Coronavirus : Ford France fait le point

Dans un récent communiqué, Ford France, par la voix de son président Louis-Carl Vignon, fait le point sur les mesures liées au coronavirus dans le réseau de la marque.

1054
Coronavirus Ford France

Ford France rappelle ainsi qu’« une grande majorité des concessions a mis en place un service d’urgence pour gérer les demandes clients », pour les opérations d’après-vente ou pour l’achat et la livraison de véhicules en stock. Objectif : répondre au besoin spécifique d’un client dont le véhicule serait devenu inutilisable. Sur demande, Ford peut aussi livrer à domicile le véhicule protégé (housses sur les sièges, le volant, etc.) et hygiénisé. Une offre pour l’instant réduite aux simples urgences.

Le constructeur rappelle aussi que le service de réparation d’urgence reste accessible dans des ateliers mécaniques en astreinte, avec la priorité donnée « au corps médical, aux forces de l’ordre et aux personnes dont la mobilité est indispensable, y compris pour aller travailler. » À noter que des concessionnaires testent actuellement une offre de « pick-up & delivery » (prise en charge et restitution) au domicile du client. « Là aussi, sécurité, hygiénisation et transparence grâce à notre processus de réception vidéo. Le client reste chez lui, le véhicule lui est rendu désinfecté. »

Le report des échéances

Enfin, les clients particuliers ou les gestionnaires de petites flottes peuvent demander le report de leurs échéances (trois au maximum) qui seront à régler dans les six mois. « Pour les clients en fin de contrat, les financements sont aussi étendus sans pénalité », conclut le communiqué.

À noter que Ford, parmi plusieurs actions, est en contact avec la Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS) pour le prêt d’une flotte de véhicules. Celle-ci servira notamment à accompagner la mobilité des personnels médicaux venus de province pour soutenir leurs confrères parisiens. De même, des concessions ont mis à disposition des professionnels médicaux des véhicules de courtoisie.

PARTAGER SUR