Coronavirus : le véhicule d’occasion en fort recul en mars 2020

882
véhicule d’occasion mars 2020

Si le marché du véhicule d’occasion avait bien démarré l’année, mars 2020 a marqué une forte chute de – 35,2 % (- 38,1 % à jours ouvrables constants), soit 329 389 VO immatriculés, selon les chiffres d’AutoScout24 France, plate-forme de petites annonces digitales de véhicules. Pour mémoire, 507 982 VO avaient été immatriculé en mars 2019. Une situation bien sûr due à la situation de confinement. De son côté, le marché du véhicule neuf a chuté de – 72,2 % (- 73,5 % à jours ouvrables constants), à 62 668 immatriculations (voir la brève). Cette forte baisse touche toutes les motorisations qui conversent cependant les tendances des mois précédents. Ainsi, les immatriculations de VO essence ont progressé de + 7,9% en part de marché, alors que le diesel a reculé pour sa part de 5,5 % en PDM.

« Le marché du véhicule d’occasion subit les conséquences de la pandémie et des mesures sociales qui ont été prises pour l’endiguer. Néanmoins, la baisse de – 35,2% est finalement est assez relative, notamment en comparaison avec le marché du neuf dans ce contexte. Sur le premier trimestre, le marché VO perd seulement – 6,3 %. Le mois d’avril devrait en revanche être en net déclin si le confinement se prolonge », commente Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France.

PARTAGER SUR