Covid-19 : Jetfreeze livre malgré le coronavirus

Spécialisé dans la restauration hors domicile, Jetfreeze a vu son activité chuter de plus de 70 % et ses taux de parcours en charge tomber à 50 % du fait du confinement. Mais la filiale frigorifique du groupe Mousset sait qu’elle rebondira grâce à ses projets internationaux.

875
Jetfreeze

Depuis 2007, Jetfreeze propose un service en propre de livraison quotidienne de produits réfrigérés en tri-températures aux restaurants, cantines, commerces de bouche et épiceries de France, Belgique, Luxembourg, Royaume-Uni, Suisse et Pays-Bas, avec onze plates-formes de consolidation réparties sur l’Hexagone.

Le confinement lié à la pandémie de Covid-19 a réduit ses activités de 70 à 75 %, mais le prestataire maintient son service de livraison en absence dans les épiceries, les aéroports et les gares. Chaque véhicule est désinfecté avant et après chaque tournée et, gantés, masqués et équipés de gel, ses chauffeurs-livreurs livrent jusque dans les chambres froides des clients.

À cause du manque de fret retour, le taux de parcours en charge plafonne à 50 % mais, avec ses 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, le prestataire sait qu’il peut résister car des projets démarreront dès la fin du confinement. Jetfreeze lancera ainsi un service de livraison en 24 heures sur l’Irlande en coopération avec le transporteur irlandais Hannon. Puis ce sera le tour de l’Allemagne du sud et, à terme, de l’Espagne et l’Italie dès que Jetfreeze aura trouvé ses partenaires. Des services élaborés à la demande des clients, donc bien accueillis.

PARTAGER SUR