Covid-19 : Mercedes-Benz redémarre ses usines en Allemagne

La reprise progressive de la production dans les usines Mercedes-Benz en Allemagne s’accompagne d’un large éventail de mesures sanitaires pour prévenir les risques de contamination au covid-19.

658
Mercedes redémarre

Après un arrêt de l’activité entre le 23 mars et le 5 avril, et la mise au chômage partiel d’une partie des employés, les usines automobiles allemandes de Mercedes-Benz ont redémarré. À commencer par les sites d’assemblage de moteurs et de composants à Untertürkheim, Hambourg et Berlin depuis le 20 avril. Des sites suivis cette semaine par les usines de Brême, Sindelfingen et Rastatt, puis de Kölleda et d’Arnstadt.

Une reprise alimentée par le marché chinois

Certaines usines Mercedes-Benz à l’international (Sebes et Cugir en Roumanie, Kecskemét en Hongrie et Tuscaloosa aux États-Unis) redémarreront également progressivement. Et ce sur une base flexible pour s’adapter aux conditions de la reprise, en matière de commandes et d’approvisionnement des pièces. La montée en puissance de la production profite d’abord au marché chinois où Mercedes connaît « une augmentation significative de la demande ».

Mesures de protection

Pour protéger les employés, Mercedes affirme avoir « pris des précautions pour prévenir les infections et mis en place un ensemble complet de mesures avec le comité d’entreprise général ». Il s’agit notamment des normes d’hygiène et de nettoyage, des réglementations pour maintenir une distance de sécurité minimale de 1,5 m entre les personnes, et de l’utilisation de masques dans tous les sites de production.

PARTAGER SUR