Covoiturage courte distance : en novembre 2022, record de 666 416 trajets en France

Selon l’Observatoire national du covoiturage au quotidien, entité gouvernementale, 666 416 trajets de courte distance ont été effectués en covoiturage en novembre 2022. Un record.
790
Covoiturage courte distance France 2022

Lancé par l’Etat en décembre 2021, l’Observatoire national du covoiturage au quotidien a publié ses derniers chiffres dont un record : en novembre 2022, 666 416 trajets de courte distance (moins de 80 km) ont été effectués en covoiturage en France. Ainsi, à titre de comparaison, et toujours d’après les chiffres de l’Observatoire disponibles ici, les mois de novembre 2021 et 2020 avaient enregistré, respectivement, 237 378 et 31 715 trajets.

Novembre 2022 marque donc une hausse de 180 % par rapport à novembre 2021, et d’un vertigineux 2 001 % par rapport à novembre 2020. Rappelons cependant qu’un confinement, dans un contexte de crise sanitaire liée au covid-19, s’était imposé en France en novembre 2020, limitant les déplacements. Par rapport à octobre 2022 (605 077 trajets), l’augmentation observée en novembre 2022 atteint 6,49 %. La barre des 300 000 trajets a été franchie en mars 2022, avec 384 677 trajets.

Pour mémoire, la plate-forme de l’Observatoire national du covoiturage au quotidien agrège chaque mois les données de 21 opérateurs de covoiturage. Il nous faut donc également noter l’arrivée, entre fin novembre 2020 et fin septembre 2021, de dix de ces opérateurs. Ce qui, logiquement, fait augmenter le volume de trajets traités, confirme ici l’Observatoire. Et pourrait peut-être expliquer en partie les écarts importants observés entre 2020 et 2022.

Nombre de trajets de courte distance réalisés en covoiturage, en France, entre octobre 2020 et octobre 2022. Source : Observatoire national du covoiturage au quotidien

En novembre 2022, le covoiturage a concerné 225 000 trajets en Île-de-France

Parmi les 666 416 trajets de courte distance en covoiturage réalisés en novembre 2022, 225 000 d’entre eux ont parcouru l’Île-de-France, soit près de 34 % du total mensuel. En deuxième place a figuré la Normandie, avec 91 004 trajets. Les Pays de la Loire lui ont emboîté le pas, avec 81 175 trajets. Suivis par l’Occitanie (52 678 trajets) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (50 793 trajets), non loin des 46 222 trajets des Hauts-de-France. Le Grand Est et la Provence-Alpes-Côte d’Azur ont affiché respectivement 36 595 et 32 584 trajets. Et ont dépassé la Nouvelle-Aquitaine (23 684 trajets) et la Bretagne (20 418 trajets). Les deux régions qui ferment la marche ont affiché moins de 10 000 trajets. Il s’agit du Centre-Val de Loire, avec 9 702 trajets et, avec ses 4 051 trajets, de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Carte représentant le nombre de covoiturages réalisés au sein de chaque région de France en novembre 2022. Source : carte réalisée par Karos à partir des données de l’Observatoire national du covoiturage du quotidien

Par ailleurs, les chiffres révèlent que parmi les dix départements ayant pratiqué le plus le covoiturage de courte distance en novembre 2022, six sont, sans surprise, franciliens. Néanmoins, le département affichant le plus de trajets est normand, puisqu’il s’agit de la Seine-Maritime, avec 85 445 trajets.

Classement à partir du nombre de covoiturages réalisés au sein de chaque département en France, en novembre 2022. Source : infographie réalisée par Karos à partir des données de l’Observatoire national du covoiturage du quotidien