Covoiturage interentreprises : premier bilan pour le pôle aéronautique de Toulouse

Karos a publié de premiers chiffres quant à l’utilisation de son service couplant covoiturage et transports en commun, développé avec Transdev à destination les salariés du pôle aéronautique de Toulouse.

1241
Cocoiturage interentreprises : carte du réseau Karos (en rouge) complémentaire des lignes de métro, tram et BHNS de Tisséo (en vert)
Carte du réseau Karos (en rouge) complémentaire des lignes de métro, tram et BHNS de Tisséo (en vert) Source : Karos

Suite à un appel d’offres de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, Airbus, Safran et ATR, Karos et Transdev avaient lancé en septembre 2018 une solution mêlant covoiturage prédictif et transport en commun à destination des 38 000 salariés du pôle aéronautique pour leurs trajets domicile-travail.

En pratique, « l’application Karos s’articule au réseau de transports en commun Tisséo pour participer à une meilleure desserte du territoire, en particulier là où la densité de population est la plus faible », explique Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole.

8 000 utilisateurs actifs

Six mois après le début du partenariat avec Transdev, Karos a annoncé avoir dépassé les 8 000 utilisateurs actifs, avec un volume d’activité en croissance de plus de 30 % par mois depuis septembre. « Les utilisateurs réalisent en moyenne 5,5 covoiturages par semaine pour des trajets en moyenne de 13 km », précise l’entreprise. Cela aurait permis d’éviter au total 450 000 km de circulation, soit l’émission de 43 t de CO2 et de 103 kg de NOx.

À noter que pour encourager le recours au covoiturage, Karos offre deux trajets par jour aux passagers détenteurs d’un pass de transport Tisséo, de même qu’aux salariés de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, d’Airbus, de Safran et d’ATR.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Pour rappel, cette expérimentation s’inscrit dans le cadre du projet européen Commute (COllaborative Mobility Management for Urban Traffic and Emissions reduction) qui vise à déployer un système de gestion collaborative public/privé de la mobilité urbaine sur la plateforme aéroportuaire et aéronautique de Toulouse.