Covoiturage : une navette électrique pour MOIA

À l’occasion du TechCrunch 2017 à Berlin, la start-up MOIA a lancé une navette électrique conçue spécialement pour son service de covoiturage.

1426
Navette électrique MOIA extérieur
(c) MOIA

Douze mois après sa création en décembre 2016, la marque de Volkswagen spécialisée dans les services de mobilité a présenté au TechCrunch de Berlin son premier véhicule. Baptisé tout simplement « MOIA », cette navette 100 % électrique a été conçue en dix mois par Volkswagen véhicules utilitaires et l’usine du groupe à Osnabrück. L’autonomie annoncée dépasse les 300 km, selon la norme WLTP, et le véhicule se recharge à 80 % en 30 minutes environ.

Navette électrique MOIA intérieur
(c) MOIA

Le constructeur allemand a misé sur le confort et la connectivité, avec six sièges individuels équipés de liseuses à intensité variable et de ports USB, et une connexion wifi haut débit. La navette fait partie intégrante du service de covoiturage développé par MOIA, en test à Hanovre depuis octobre 2017 avec 20 Multivan.

Test du concept de covoiturage de MOIA à Hanovre
Un MultiVan Volkswagen en test à Hanovre. (c) MOIA

Un service de navettes électriques partagées

Le concept est simple : une application permet à l’utilisateur de voir les véhicules disponibles et le prix de son trajet, ainsi que de réserver et payer une course. L’algorithme de MOIA regroupe ensuite les passagers ayant des destinations similaires pour optimiser le remplissage des navettes et éviter les détours. L’ensemble est géré par un système de gestion de parc, couplé à une application à destinations des conducteurs.

Ole Harms, président de MOIA
Ole Harms, président de MOIA. (c) MOIA

MOIA prévoit de lancer ce service à Hambourg à la fin de l’année prochaine « En 2018, nous serons prêts à lancer notre concept de covoiturage au niveau international, un premier pas vers notre objectif qui vise à réduire d’un million le nombre de véhicules circulant dans les grandes villes d’Europe et des États-Unis d’ici à 2025, a annoncé Ole Harms, président de MOIA. En fonction des besoins de chaque ville, nous proposerons la chaîne de valeur complète ou uniquement certaines de ses composantes. »

Le marché des navettes partagées à la demande est également exploré par Mercedes-Benz sur son nouveau Sprinter, à travers un partenariat avec la start-up américaine Via.

PARTAGER SUR