Le Crédit Agricole et l’institut Ipsos passent à l’autopartage

Soucieux de réduire les indemnités kilométriques et dans le cadre de leur plan de mobilité, le Crédit Agricole d’Île-de-France et l’institut de sondage Ipsos ont signé début janvier avec le spécialiste de l’autopartage Ubeeqo.

1691
Flotte autopartage Credit Agricole Ubeeqo
(c) Crédit Agricole / Ubeeqo

La Caisse Régionale d’Île‐de‐France du Crédit Agricole a ainsi confié au prestataire la gestion de sa flotte de véhicules partagés, composée de plusieurs 208. « Cette flotte s’adresse aux 1 200 collaborateurs de notre siège social situé à Paris, et est aujourd’hui destinée uniquement aux déplacements professionnels. Nous envisageons de la déployer très prochainement pour les usages privés », a expliqué Antoine Marsily, responsable facility management du Crédit Agricole d’Île‐de‐France. Outre la diminution des IK, l’objectif est également de « proposer une solution de mobilité alternative plus durable ».

Une flotte ouverte aux déplacements personnels chez Ipsos

De même, des Twingo et des Golf 7 ont été mises à disposition des 700 collaborateurs du site de Gentilly d’Ipsos. L’institut souhaitait lui aussi rationaliser les déplacements professionnels de ses employés, mais a déjà ouvert le service pour les déplacements personnels. Selon Emmanuel Nedelec, directeur général France d’Ubeeqo, cette solution est « en phase avec les contraintes actuelles de mobilité et de contrôle des coûts (congestion grandissante, stationnement de plus en plus difficile, recours systématique aux taxi/VTC coûteux pour les entreprises) », si bien que « le concept de ʺvoiture juste quand vous en avez besoinʺ prend tout son sens. »

PARTAGER SUR