Cummins se met à la PAC à hydrogène

Pour accélérer sa maîtrise de la pile à combustible (PAC) à hydrogène pour les camions, le motoriste Cummins s’est associé à Air Liquide, Hyundai et Loop Energy.

398
Cummins PAC hydrogène

Cummins passe la vitesse supérieure sur la PAC à hydrogène. Après des essais sans suite sur l’électrification de bus, le premier fabricant mondial de moteurs diesel pour camions s’est donc associé avec des leaders de la motorisation électrique par PAC.

Fin juin, Cummins a partiellement acquis le producteur de PAC Hydrogenics, filiale de The Hydrogen Company, elle-même émanation d’Air Liquide, pour 290 millions de dollars. Le 18 septembre, Cummins a récidivé en entrant dans le capital de Loop Energy. La technologie eFlow de ce spécialiste canadien accroît les performances de la PAC grâce à l’optimisation des flux d’air entrants. Enfin, le 27 septembre, le motoriste a conclu une entente avec Hyundai pour développer des groupes propulseurs électriques pour les véhicules de transport. La technologie de Hyundai de camions électriques à PAC a notamment été validée par une commande de 1 600 exemplaires pour les marchés suisses et centre-européens (voir notre brève).

L’accord prévoit l’association des expertises et des équipes d’ingénierie de Cummins et de Hyundai sur les groupes propulseurs électriques et la PAC. Il stipule aussi que Cummins introduira Hyundai auprès de la clientèle des constructeurs américains de poids lourds.