Dachser intègre des véhicules électriques dans sa flotte

Sous-traitant ses transports, Dachser verdit la flotte de ses prestataires en optimisant les flux et en testant les véhicules dont ils s’équiperont. D’ici 2024, le groupe intégrera dans sa flotte cinquante camions BEV qu’il alimentera avec quarante stations de recharge rapide à l’électricité verte.
1771
dachser électrique

Le groupe Dachser va miser sur les véhicules électriques pour transporter une partie de ses 80 millions d’envois par an. Dachser s’appuie sur les flottes des transporteurs dont il loue les services. Sa stratégie de transition énergétique prévoit qu’il finance les tests de véhicules. Ses agences et ses prestataires valident quant à eux les équipements. « Chaque pays et région de transport a des cadres, des conditions et des exigences différents, rapporte le groupe. Dachser exploite les prototypes et les véhicules d’essai. L’utilisation des véhicules reste évaluée avec l’expertise locale. La mise en œuvre a lieu en étroite coordination avec le siège selon des stratégies globales définies. »

Volvo-fl-electric
Dachser inclut l’électromobilité dans sa flotte de transport routier.

Double plancher et doubles maxi-camions

Dachser a d’abord optimisé ses chargements. Dès 2012, le groupe utilise des semi-remorques à double plancher, transportant 24 à 33 palettes de plus par camion. Fin 2022, plus de 90 % des semi-remorques de Dachser France seront équipées de ce système. Le groupe améliore encore le procédé en déployant dans ses agences européennes l’ERDi. Ce gerbeur électrique li-ion à double étage de Jungheinrich chargera d’un mouvement les deux planchers des remorques. Dachser utilise aussi depuis 2021 des écocombis entre l’Allemagne et les Pays-Bas, économisant « 124 trajets par an, soit 20 000 l de gazole ». Au Danemark et en Espagne, il teste des doubles maxi-camions. Longs de 34 m au Danemark et de 31,60 m en Espagne, ils transportent 70 t de fret : « Nous réduisons le nombre des trajets et des camions, et les émissions de CO2 », se félicite Celestino Silva, directeur logistique Europe de Dachser Iberia.

duo trailer dachser
En Espagne, Dachser teste des doubles maxi-camions de 31,60 m chargeant 70 t.

Dachser : GNV, HVO et VU électriques

Le groupe varie aussi les solutions énergétiques selon les pays . En Finlande, Dachser exploite dix camions au biogaz pour les transports de courte distance et des tracteurs sur le réseau. Au Danemark, Dachser teste le diesel HVO pour les camions de livraison de marchandises dans et autour de Copenhague. Dachser France utilise aussi depuis 2018 près de cent porteurs au GNV pour livrer les villes ou les zones rurales. Mais l’électromobilité capte désormais l’attention du groupe. Depuis 2017, Dachser France a noué des partenariats avec Les Triporteurs de l’Ouest et Urby pour développer sa distribution urbaine avec des triporteurs, biporteurs et véhicules électriques. Dachser France a aussi testé deux Fuso eCanter à Strasbourg et Paris et un eActros de présérie depuis 2019.

dachser volvo gaz
La flotte Dachser comprend 100 VI au gaz en France et une dizaine en Norvège.

Quarante stations de recharge rapide

Le groupe ne se limitera pas à ces modèles. « A Oslo, notre partenaire de transport utilise un Volvo FL Electric pour livrer sans émission dans la capitale, rapporte la direction. D’ici fin 2023, nous achèterons cinquante camions électriques de différents fabricants, soit par achat direct, soit en coopération avec nos partenaires de transport, ainsi que la technologie de chargement correspondante. » Dachser financera ainsi une station de charge rapide de 180 kW pour camions dans quarante de ses agences. Ces stations seront alimentées en électricité verte achetée ou produite par ses installations photovoltaïques.

dachser semi-remorque
90 % des semi-remorques sont équipées d’un double plancher.
PARTAGER SUR