Dacia Spring : imbattable

La Dacia Spring annonce une petite révolution dans la mobilité électrique avec des prestations indéniables pour un prix inédit.
2316
Dacia-Spring

Dacia révolutionne le monde de la voiture électrique avec sa Spring à un prix imbattable à partir de 16 800 euros TTC (hors bonus) en finition Business essayée ici. Avec deux autres finitions VP au catalogue : Confort à 16 990 euros et Confort Plus à 18 490 euros. Et une version Cargo VU deux places commercialisée en janvier 2022, avec une charge utile de 325 kg et un volume de 1 100 dm3, contre 270 dm3 de capacité du coffre en VP 5 places et 620 dm3 banquette arrière abattue. Une habitabilité par ailleurs excellente pour une compacité de 3,73 m de longueur, pour 1,77 m de largeur et 1,52 m de hauteur.

L’équipement est très correctement fourni avec l’air conditionné de série ou la caméra de recul, l’écran MediaNav du Duster (Apple Carplay et Android Auto), le radar de freinage d’urgence ou les quatre vitres électriques. À bord, rien ne manque mais on regrettera une sellerie très ferme (usage de cette finition Business en autopartage oblige), un volant non réglable en profondeur ou l’absence totale d’insonorisant. On y ajoutera des pneus aux performances médiocres sur le mouillé et à l’adhérence au freinage très moyenne.

En revanche, au volant, la vivacité de cette petite citadine surprend malgré un petit moteur électrique de 33 kW/44 ch. Le couple de 125 Nm explique cette nervosité, relative au-delà de 80 km/h, sachant que la vitesse maximale de 125 km/h suffit largement pour une utilisation urbaine ou sur voie rapide. L’autonomie ne déçoit pas non plus avec 230 km en WLTP, soit une consommation de 13,9 kWh/100 km que nous avons à peine dépassée, même à un rythme soutenu.

Pas de mauvaises surprises donc, sauf pour la recharge de la batterie de 27,4 kW effectifs, qui nécessite pour être efficace d’opter pour le chargeur courant continu en 30 kWh. Celui-ci est facturé la coquette somme de 600 euros (0 à 80 % en une heure sur borne rapide). De série, le chargeur à 6,6 kWh nécessite aussi l’achat d’un câble Type 2 mode 3 à 250 euros (cinq heures de 0 à 100 % sur une wallbox de 7,4 kW).

Notre avis

PLUS
Rapport prix/prestations ● Nervosité du moteur jusqu’à 80 km/h ● Autonomie réelle suffisante en usage urbain


MOINS
Monte pneumatique ● Chargeur courant continu et prise T2 M3 en options ● Comportement flou au-delà de 80 km/h