Daimler investit dans l’électromobilité à Hambach en France

Daimler va produire sa compacte électrique EQ dans l’usine de Hambach en Moselle. Coût de l’investissement pour le constructeur allemand : 500 millions d’euros.

4928
Daimler Hambach

Vingt ans après l’implantation de Smart en France dans l’usine de Hambach (Moselle), Daimler a annoncé une nouvelle étape dans son partenariat franco-allemand. Le groupe a en effet décidé de produire sur ce même site des modèles de sa nouvelle marque EQ destinée à la technologie électrique. C’est donc notamment en France que Mercedes va mener sa transition énergétique. Une bonne nouvelle pour le « made in France » accueillie avec les honneurs, puisque le directeur de Mercedes-Benz Cars, Dieter Zetsche, a été reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron en personne.

500 millions d’euros

Dans un premier temps, 500 millions d’euros vont être investis dans l’usine de Hambach pour accroître ses capacités et lancer un premier modèle EQ dès l’année prochaine. Il s’agira d’une berline compacte. Mercedes a prévu ensuite de lancer plus de dix nouveaux modèles électriques d’ici 2022, couvrant les plus petits segments jusqu’aux gros SUV. La marque estime que ce type de véhicules représentera entre 15 et 25 % des ventes globales en 2025. Parallèlement, Smart devrait se convertir intégralement à l’électrique et abandonner les motorisations thermiques. Le site de Hambach sera ainsi entièrement consacré à l’électromobilité.

PARTAGER SUR