Daimler Trucks a lancé ses camions autonomes sur route libre

Entre mars et octobre 2019, Daimler Trucks s’est doté d’un groupe de technologie autonome, a racheté l’américain Torc Robotics et entamé ses premiers essais de camions autonomes sur route libre.

704
Daimler Trucks camion autonome

Daimler Trucks se relance dans la course au camion autonome. Après avoir annoncé, en mars 2019, son rachat imminent de Torc Robotics, une spécialiste de la transformation de véhicules classiques en véhicules autonomes, le groupe allemand a créé le 1er juin dernier son Autonomous Technology Group et délégué ses recherches sur les véhicules autonomes à sa filiale américaine. Dès septembre, celle-ci a mis en place un programme d’essais de camions autonomes de niveau 4 sur les routes de Virginie.

En dépit d’un calendrier serré, cette manœuvre n’a rien d’improvisé. Daimler Trucks travaille sur l’autonomie des poids lourds depuis 2014. Mais la législation européenne étant rigoureuse, le constructeur n’avait pas pu tester le niveau 4 d’autonomie. Un degré où l’homme ne fait plus que contrôler la pertinence des initiatives du véhicule, que sur circuit fermé.

Avec la législation américaine plus souple, Daimler Trucks peut donc profiter des apports de la suite logicielle Asimov de Torc. Cette suite permettrait aux véhicules autonomes de rouler en ville comme à la campagne, quelles que soient les conditions climatiques ou lumineuses. Son intégration rapide dans des camions eCascadia de Daimler Trucks a permis de débuter les essais sur route libre. Installés à bord du véhicule, un ingénieur et un opérateur de sécurité supervisent le système de conduite autonome.