Daimler Trucks développe l’électromobilité et délègue sa croissance thermique

Pour développer la norme Euro 7 et l’électromobilité, Daimler Trucks & Buses délègue une part de ses productions thermiques à Cummins et Foton pour se consacrer à l’électromobilité.
1241
Daimler Trucks électromobilité
Nouvel Actros 5 GigaSpace

Courant 2021, le groupe Daimler va diviser ses activités en deux entités : Daimler Cars et Vans pour les VL et véhicules utilitaires et Daimler Trucks & Buses (DTB) pour les véhicules de plus de 7,5 tonnes. Cette transformation débute par la délégation d’une partie des activités thermiques de l’entité poids lourds. Martin Daum, président de Daimler Trucks, avait ainsi pointé l’an passé la difficulté des constructeurs à développer les moteurs selon l’Euro 7. Une norme considérée par les constructeurs allemands comme la fin des moteurs thermiques avec ses micro-hybridations destinées à réduire les Nox, pour la même échéance de 2025 que l’électromobilité.

Daimler Trucks électromobilité
À partir de 2023, les Actros thermiques du marché asiatique seront produits dans l’usine de Huairou sous la marque Auman pour la Chine et sous la marque Mercedes Benz pour l’export.

Foton, le partenaire chinois

Dès décembre 2020, Daimler Trucks a passé un accord avec le chinois Foton. Objectif : que leur joint-venture Beijong Foton Daimler Automotive (BFDA) produise dans leur future usine de Huairou, à partir de 2023, des poids lourds Daimler Trucks sous la marque Auman pour le marché chinois. En même temps, Huairou construira des VI Mercedes thermiques pour exportation vers d’autres marchés asiatiques. Ainsi le constructeur allemand profitera-t-il non seulement de l’essor du marché chinois, mais aussi des prix chinois à l’exportation. Il pourra pareillement distribuer en Chine ses propres poids lourds thermiques haut de gamme fabriqués en Europe, et ses tout nouveaux véhicules électriques, camions bus ou cars.

Daimler Trucks électromobilité
À compter de 2025, Cummins développera les moteurs des camions Atego (photo) et Econic ainsi que des cars et des bus de Daimler Trucks & Buses.

Cummins se chargera de la norme Euro 7

Côté motorisations, Daimler Trucks & Buses déléguera au motoriste Cummins la production des moteurs de ses véhicules de gamme moyenne à partir de 2025. À l’américain, donc, la charge de maîtriser et développer la technologie Euro 7 sur les moteurs de l’Atego et de l’Econic, mais aussi des bus et des cars. Comme le motoriste construira ses moteurs à Mannheim, sur le « campus » Mercedes Benz, ses solutions bénéficieront aux propres recherches de Daimler Trucks & Buses sur les moteurs des poids lourds haut de gamme dont le constructeur allemand conservera la maîtrise. En même temps, l’activité de Cummins maintiendra l’emploi sur l’usine historique de Mercedes Benz, que son éviction des projets de l’électromobilité menaçait.

Un leadership par délégation

Comme le partenariat avec Volvo Trucks sur le développement des motorisations à hydrogène, ces délégations de production à la Chine et à Cummins donneront à Daimler Trucks & Buses les moyens de se consacrer à l’électromobilité. « Ces protocoles d’accord renforceront notre compétitivité, se félicite Martin Daum. Les fonds libérés seront concentrés sur les technologies essentielles à notre succès à long terme dans la transformation de notre industrie »

En externalisant ses productions thermiques, Daimler T&B pourra financer ses véhicules électriques ou à hydrogène conçus dans son Centre de compétence en mobilité zéro émission (KEM) de Mannheim.