Daniel Coppens Président du Directoire du Groupe Volkswagen France, répond à nos questions

Très satisfait des résultats de son groupe sur le marché français en 2007, le Président du Directoire de VW France, Daniel Coppens, revient sur l’origine de son succès auprès des entreprises et annonce ses ambitions pour l’année 2008.

- Magazine N°137
571

Flottes Automobiles : Daniel Coppens, comment se porte le Groupe VW France en ce début 2008 ?

Daniel Coppens : Le début de l’année se porte très bien pour le Groupe Volkswagen. En effet, les prises de commande sont en hausse pour chacune des marques du groupe. La marque Volkswagen voit ses commandes augmenter d’environ 13 %, la marque Audi de 12 %, Seat d’environ 6 %, Volkswagen Utilitaires de 20,3 %, et enfin, on note une spectaculaire progression des prises de commandes pour la marque Skoda avec une hausse de 31 % sur les 2 premiers mois de l’année 2008.

F. A. : Avec une hausse de 5 %, les ventes de voitures aux professionnels ont été plus dynamiques en 2007 dans l’Hexagone que dans le marché automobile dans son ensemble (+ 3,2 %). Quelle est la contribution du Groupe VW dans cette tendance ?

D. C. : Nos ventes aux entreprises progressent de 20 % sur l’année 2007, soit 46 000 véhicules pour l’ensemble des marques. Avec l’ensemble de nos gammes «écologiques» nous pouvons répondre aux besoins des clients entreprises, et notre organisation spécifique nous permet d’apporter un suivi et des services qualitatifs. En complément, non seulement nous progressons avec Volkswagen et Audi, mais nos marques émergentes, Skoda, Seat et VW Utilitaires sont en forte croissance avec des marchés grands comptes significatifs pour chacune d’elle. Avec + 9,5 % en ventes entreprises et + 14,6 % en ventes à sociétés via les sociétés de location longue durée (LLD), Volkswagen a très largement contribué à ce succès, avec une part de marché de près de 10 %. La marque est importateur numéro 1 en ventes flottes et plusieurs voitures se situent en tête des ventes de leurs catégories comme la Volkswagen Golf ou la Passat.

F. A. : Quelle est la part des utilitaires dans le total de vos ventes ?

D. C. : La part des véhicules utilitaires représente 6 % des ventes 2007, hors dérivés VP (voitures particulières).

F. A. : Quelles sont les voitures de vos marques les plus répandues chez les loueurs ?

D. C. : La Passat est le premier véhicule vendu dans le cadre de la location longue durée sur son segment, c’est un vrai succès. – Golf et Touran restent des modèles très sollicités par nos clients. – L’Audi A4 et A3 connaissent également une croissance intéressante. – La Skoda Octavia est en phase de développement. – Pour Seat, nous avons conclu un marché de plus de 200 Léon, ce qui démontre que Seat est une marque alternative intéressante, notamment avec la Léon Ecomotive. Pour l’ensemble de nos marques, nous appliquons des politiques commerciales équilibrées avec des niveaux de valeurs résiduelles qui garantissent à nos clients un excellent rapport du triangle « Qualité, Prix, Image ».

F. A. : La technologie BlueMotion est-elle la meilleure réponse aux contraintes de l’écopastille ?

D. C. : C’est une réponse qui démontre la réactivité de l’entreprise sur le sujet, mais aussi le fait que la question du développement durable est prise en compte depuis longtemps par nos maisons mères. L’importance des taxes appliquées dans le cadre de la nouvelle législation impose aux constructeurs de réagir vite et bien, nous l’avons fait. Mais le niveau d’émission de CO2 n’est pas le seul élément à prendre en compte pour protéger l’environnement et nous avons de nombreux développements complémentaires à venir sur la production de nos voitures, mais aussi dans le traitement de cycle de vie du produit (Charteco).

F. A. : D’après-vous, existe-t-il encore une place pour la voiture- plaisir dans le système de bonus-malus écologique ?

D. C. : Il y a bien une place également pour la voiture-plaisir. Ce système existe dans bien d’autres pays depuis longtemps sans aucune incidence sur les ventes de ces produits.

F. A. : La technologie hybride est aussi à l’étude dans votre groupe. Confirmez-vous l’arrivée d’un Q7 H pour cette année sur le marché ?

D. C. : La marque Volkswagen travaille effectivement sur la technologie hybride et présente en première mondiale au Salon de Genève un prototype de la Golf hybride TDI, motorisation diesel et électrique, consommant seulement 3,4 litres aux 100 km et avec des émissions de CO2 très basses de 89 g/km. L’Audi Q7 Hybride est effectivement prévu pour la fin de l’année 2008 mais la date de commercialisation n’est pas encore connue.

F. A. : La boîte DSG 7 rapports a fait son apparition au Salon de Genève. C’est la transmission de l’avenir ? Quels sont ses avantages ?

D. C. : La boîte DSG dispose de nombreux avantages, notamment au niveau des changements de rapports qui s’effectuent tout en souplesse, sans perte de puissance. Elle apporte davantage de performances puisqu’elle permet notamment de consommer moins qu’une boîte manuelle. De plus, des ratios encore plus dynamiques offrent un plaisir de conduite accru.

F. A. : L’arrivée de la Citroën C5 sur le marché, c’est une mauvaise nouvelle pour l’Audi A4 ?

D. C. : La Citroën C5 est une rivale pour la Peugeot 407 et la Renault Laguna avant tout. Elle n’est pas une concurrente de l’Audi A4 mais le segment des berlines familiales a besoin de nouveaux acteurs pour être stimulé. La Citroën C5 s’inspire du style Audi et c’est positif.

F. A. : 2008, une année riche pour votre groupe sans compter toutes les évolutions de motorisations. Y aura-t-il d’autres surprises d’ici la fin de l’année ?

D. C. : Effectivement, l’année 2008 est une année très riche en nouveautés pour l’ensemble des marques du Groupe. Tout d’abord, la marque Volkswagen lancera dès le mois de juin le Coupé de la Passat, la Passat CC, premier coupé 4 portes de la marque. Puis, VW commercialisera tout début octobre le tout nouveau Scirocco, dévoilé au Salon automobile de Genève, ainsi que la nouvelle Golf qui sera présentée en première mondiale lors du Mondial de Paris 2008. Chez Skoda, la nouvelle Superb sera par sa taille une grande berline 2 ou 3 corps. Cette voiture va introduire un nouveau concept très innovent et à la fois « Simply Clever ». En effet cette berline familiale fera aussi bien office de berline 4 ou 5 portes. Skoda a conçu un system breveté où, sur simple pression, l’ouverture de la malle peut se convertir en ouverture de hayon. 2008 sera l’année Ibiza pour Seat. La version 5 portes sera commercialisée avant l’été tandis que la variante 3 portes « Sportcoupé » sera elle disponible après le Mondial de Paris où elle sera présentée en première mondiale. En fin d’année, la marque présentera également un tout nouveau véhicule qui se positionnera sur le segment B, celui des Audi A4, VW Passat, et Skoda Octavia. Ce modèle sera décliné en versions berline et en break. Il représente un potentiel de croissance prometteur pour la marque qui est amenée à se développer fortement dans les années à venir puisqu’à l’objectif 2018, elle prévoit de vendre 800 000 véhicules. Enfin chez Audi, la Q5 sera présentée au public avant la fin de l’année. Entre Audi RS6 Avant, Audi A3 Cabriolet, Audi TTS et Audi Q5, l’année est déjà très riche en nouveautés pour la marque.

PARTAGER SUR