Dossier - Audit des flottes : pourquoi auditer son parc ?

Daniel Moglia, Médecins Sans Frontières, Centre d’opérations de Paris (OCP) : « Déterminer un modèle adapté de gestion de parc »

L’association Médecins Sans Frontières, composée de cinq centres d’opérations (OC) basés dans cinq villes d’Europe, fait réaliser cette année un audit externe de ses 2 000 véhicules.

- Magazine N° mai 2020
1295
Daniel Moglia Médecins Sans Frontières

Daniel Moglia est référent technique au sein de Médecins Sans Frontières, Centre d’opérations de Paris (OCP).

« Notre mode de gestion est un peu particulier. Nous avons trois centrales d’achats et chaque responsable logistique dans chaque pays a un budget défini et gère ses véhicules. Il y a un référent technique au siège OCP à Paris, deux fleet managers mobiles et deux postes de responsables de parc pour les plus gros pays. Face à l’augmentation des coûts de nos missions, nous nous demandons si ce fonctionnement correspond ou s’il faut créer une cellule transports détachée des opérations comme à la Croix-Rouge internationale – où l’opérationnel...

Dossier - Audit des flottes : pourquoi auditer son parc ?

PARTAGER SUR