Véhicules d'entreprise 2012-2013 : des offres au plus près des besoins

Dans les véhicules, la sécurité, c’est aussi la visibilité

Un aspect de la sécurité a été particulièrement mis en valeur par les gestionnaires de flotte de toute taille, celui de la visibilité.

659
Dans les véhicules,  la sécurité, c’est aussi la visibilité
« Il faut que nos véhicules puissent être vus, aussi bien pour la sécurité de nos agents que celle des citoyens », souligne Anthony Roth, responsable des achats au service mobilité logistique de Poitiers. Résultat, dans les appels d’offres, figurent en bonne place les équipements comme les bandes zébras, les gyrophares ou les triflash (éléments de signalisation externes). « Il s’agit cependant d’un autre marché, géré par un appel d’offres séparé auprès des concessionnaires des constructeurs », ajoute Anthony Roth. Le parc de la ville de Poitiers comprend 411 véhicules légers dont 80 % de VU.

Autre équipement mis en avant, les rétroviseurs en angle mort qui demeurent pourtant assez rares pour les VU selon les constructeurs. « Ce sont des mini rétroviseurs en angle assez efficaces, que l’on ne trouve pas en standard dans les véhicules lors de nos appels d’offres », explique David Humeau à Angers. Le responsable du parc de la ville gère une flotte de 400 véhicules légers dont 250 VU. « Nous les ajoutons et suivons ainsi, avec les VU, l’obligation d’avoir ces rétroviseurs pour les poids lourds. Plutôt que des caméras, nous préférons privilégier la vision directe, comme par exemple en optant pour une fenêtre à l’arrière », complète-t-il.

Pour Anthony Roth en revanche, un système de caméra pour identifier tel ou tel obstacle pourrait être intéressant. « C’est aux constructeurs de nous amener des solutions adéquates », souligne-t-il.

Véhicules d'entreprise 2012-2013 : des offres au plus près des besoins