Dauphitrans verdit sa flotte pour consolider sa clientèle

Spécialiste de la location de véhicules frigorifiques avec conducteurs, Dauphitrans accompagne ses clients en renouvelant 90 % de sa flotte avec des véhicules au biodiesel ou au gaz.
1715
Pour permettre l’accès aux ZFE, Dauphitrans renouvelle sa flotte avec des camions frigorifiques Oleo100 et des VU au gaz.

Loueur de véhicules frigorifiques avec conducteur pour ses clients des métropoles de Lyon et d’Aix-Marseille-Provence, Dauphitrans (38) a programmé avec Via Location le remplacement de 36 de ses 50 véhicules par des poids lourds au biodiesel et des VU au GNC. Une décision prise avec ses principaux clients Métro, XPO ou Stef, soucieux de pouvoir livrer leurs clients des ZFE métropolitaines. « Nous avons décidé d’accompagner nos clients dans leur transition énergétique. Nous avons ainsi demandé à Via Location, notre fournisseur de véhicules, de renouveler notre flotte avec des véhicules frigorifiques à énergie alternative d’ici juin », expose Vincent Perroud, président de Dauphitrans.

Pour les PL frigorifiques roulant à l’Oleo100, Via Location a proposé des Renault Trucks et des Scania.

Poids lourds à l’Oleo100

Profitant du large choix en véhicules propres de sa maison-mère Fraikin, Via Location a proposé des poids lourds au biodiesel. « Suivant la préférence de Métro, nous avons opté pour 25 poids lourds Renault Trucks et Scania de 12, 14 ou 19 t à l’Oleo100, relate Vincent Perroud. Avril approvisionnera les cuves qu’il nous a fournies pour nos sites d’Orgon (13) et Saint-Just-Chaleyssin (38). Il nous permettra de livrer les ZFE jusqu’en 2024. À cette date, Renault Trucks devrait avoir homologué son boîtier de contrôle du carburant et obtenu la vignette Crit’Air1 pour ce carburant. L’oleo100 étant indexé sur le prix du gazole, son surcoût n’est que de 5 %, ce que nous compenserons en bridant nos véhicules à 80 km/h », poursuit le dirigeant.

Les VU au gaz de Dauphitrans seront des Iveco, comme ce Daily Hi-Matic au GNC.

VU au GNC

Les 25 VUL de Dauphitrans, eux, seront progressivement remplacés par des VU Iveco de 7,5 t au GNC. « Il faut compenser la perte de charge utile, justifie Vincent Perroud. Pour gommer le surcoût, nous étendrons notre contrat de location avec entretien à 72 mois et demanderons aux clients de s’engager sur une durée plus longue de location de nos véhicules avec conducteurs. C’est possible : les clients sont de plus en plus conscients du caractère indispensable de la transition énergétique et la différence de coût n’est plus un obstacle. Nos VI à l’Oleo100, eux, resteront loués sur 60 mois avec entretien. Ainsi, nous pourrons quasiment maintenir à nos clients leurs tarifs de location. »

Pour Métro, Dauphitrans achemine jusqu’aux parkings des refuges alpins des denrées qui sont héliportées à destination.

Relance commerciale

Pour Vincent Perroud et son associé Jean-Louis Strini, ce renouvellement sera le point de départ d’une relance commerciale pour Dauphitrans. « Je parle de notre évolution à tous nos clients et deux d’entre eux ont déjà signalé leur intérêt pour des véhicules au gaz, se félicite Vincent Perroud. Notre deuxième activité de livraison et montage de cuisines professionnelles pourrait elle aussi passer au gaz. D’ici juin, notre commande de véhicules pourrait ainsi augmenter jusqu’à 45 unités. »

Le groupe Avril fournira deux cuves pour alimenter en Oleo100 les deux sites de Dauphitrans.