David D’Amario, ville du Plessis-Robinson : « De 31 accidents en 2013 à 11 en 2017 »

Depuis 2010, la ville du Plessis-Robinson (92) construit progressivement une politique de sécurité routière qui mise notamment sur une responsabilisation de l’ensemble des agents.

- Magazine N°242
921
plessis-robinson

David D’Amario est responsable transport et garage à la ville du Plessis-Robinson.

« Avec la sécurité routière, nous sommes partis de peu de choses. Dès 2010, nous avons travaillé à renforcer la vigilance sur la circulation via des campagnes de sensibilisation des agents en interne. Peu à peu, nous avons lancé différentes actions à partir de 2015. L’enjeu : ne pas heurter les agents et la continuité des services en mettant en place des règles drastiques d’un seul coup. La synthèse des accidents sur quatre ans a servi d’élément déclencheur.

Je coordonne les actions de sécurité routière en lien avec Benoît Blot, le responsable de la police municipale et de la sécurité, y compris la sécurité au travail et la sécurité routière. Ce dernier a beaucoup d’idées pour améliorer la situation. Aujourd’hui, en cas d’accident responsable ou non, il y a systématiquement un constat et le conducteur a un debriefing d’une vingtaine de minutes avec moi. Une conduite dangereuse peut donner lieu à une suspension de conduite après validation de la direction.

Entre 2013 et 2016, nous sommes passés de 31 à 18 accidents par an. Et en 2017, nous avons comptabilisé seulement 11 accidents. Les sinistres (hors bris de glace) ont coûté 6 900 euros à l’assurance en 2017, contre 50 000 euros en 2015 (voir le tableau). Cette évolution a aussi réduit les coûts internes pour la ville, soit les réparations non prises en charge par l’assurance et réalisées par notre garage ; auparavant, 30 % du budget du service transport et garage était consacré aux réparations, soit 21 000 euros par an, nous tournons désormais autour de 8 000 euros. »

Coût des sinistres pour l’assurance (en euros, hors bris de glace)

2013 12 700
2014 16 273
2015 50 000
2016 15 000
2017 6 900

La flotte de la ville du Plessis-Robinson en chiffres

82 véhicules en achat avec un âge moyen de 8,8 ans : véhicules de tourisme, VU, PL, autocars et engins y compris agricoles. 12 hybrides, 11 GNV et 3 électriques

PARTAGER SUR