• Mots clés connexes
  • GNV

De lourds investissements autour du GNV

Les acquéreurs de véhicules au GNV doivent assumer un surcoût compris entre 2 000 et 3 000 euros pour un VL et un VU. Pour les bus, la facture s’alourdit de 20 000 euros. L’acquisition d’un bus est amortie sur quinze ans, celle d’un VL au bout d’environ quatre ans.

- Magazine N°186
810
De lourds investissements autour du GNV

Mais c’est sans compter les frais de conception, d’achat, d’installation, de raccordement de la station distribuant le GNV. Pour les flottes de bus et BOM, le coût peut osciller entre 500 000 et 1,2 million d’euros, selon la configuration. Pour les petites flottes d’artisans par exemple, l’achat et l’installation d’une station coûte en moyenne 8 000 euros, pour un débit permettant la recharge simultanée de deux véhicules en 6 à 9 heures.