Dossier - Débosselage : la bosse de la carrosserie

Débosselage : la bosse de la carrosserie

Pas toujours bien connu, le débosselage sans peinture permet de réparer à moindre coût les bosses dont sont victimes les carrosseries au quotidien ou plus rarement lors d’épisodes de grêle. Mais pris entre les loueurs, les assureurs et les carrossiers, les débosseleurs ont du mal à s’imposer auprès des flottes, notamment pour faciliter les restitutions.

- Magazine N°247
1039
France Débosselage
France Débosselage

Il y a seulement cinq ans, le débosselage était encore un marché de niche, artisanal et rentable. « Mais il s’est beaucoup professionnalisé, voire industrialisé en quelques années », décrit Christophe Nosjean, cogérant de France Débosselage. Une évolution rapide qui a modifié l’équilibre et les modèles économiques. « Plus il y a d’entrants, plus il y a des remises pour obtenir de nouveaux marchés », commente Stephen de Belenet, président du débosseleur Selagip.

Le débosselage sans peinture, ou DSP, répare des bosses sur les véhicules sans employer les techniques de carrosserie classique avec de la peinture. Pratique très spécialisée, le...

Dossier - Débosselage : la bosse de la carrosserie