Delphine Vassal, cabinet de recrutement Fed Office : « Comment progresser ? »

Pour progresser, Delphine Vassal, directrice pour le cabinet de recrutement Fed Office, conseille de viser les services généraux.

- Magazine N° mai 2020
637
Delphine Vassal

Delphine Vassal est directrice pour le cabinet de recrutement Fed Office, en charge des métiers liés aux services généraux dont la gestion de flotte.

« Pour progresser, le gestionnaire de flotte doit développer son périmètre d’intervention. Il faut viser les services généraux pour gérer d’autres activités : immobilier, aménagements de locaux, réaménagements, maintenance, gestion des fournisseurs, téléphonie fixe ou mobile. Une stratégie intéressante car elle offre d’intégrer des services qui recrutent plus. D’autre part, cela permet de postuler auprès d’un plus grand nombre d’entreprises. En effet, rares sont les sociétés où il y a assez de travail pour la seule gestion de flotte. Petit à petit, je conseille de récupérer la partie négociation des contrats auprès d’un nombre toujours plus large de prestataires. Ces qualités de négociateur sont à mettre en avant : elles constituent l’atout principal d’un gestionnaire souhaitant évoluer.

Cela débouche sur la possibilité de devenir chargé des services généraux, poste de départ d’un possible développement intéressant. Le salarié perçoit alors de 30 000 à 40 000 euros bruts par an. Ensuite, en travaillant sur des contrats toujours plus importants, on élargit son poste pour devenir responsable des services généraux, avec le management de quelques salariés. Le salaire oscille entre 40 000 et 50 000 euros. Et l’on peut ensuite viser le poste de directeur des services généraux, à la tête de grosses structures sur plusieurs sites, avec l’encadrement d’équipes de plus en plus importantes. Ce manager de haut niveau dispose d’un salaire de 50 000 à 80 000 euros. Avec la possibilité d’intégrer le comité exécutif. Ces trajectoires sont possibles en se formant via des cursus reconnus mais aussi sur le tas. Le gestionnaire de flotte peut donc partir d’assez bas pour grimper assez haut. »

PARTAGER SUR