Dendo Drive House : l’écosystème énergétique selon Mitsubishi

Le constructeur Mitsubishi vient d’annoncer la commercialisation courant 2019 de sa solution « Dendo Drive House », basée sur l’utilisation des véhicules électriques et hybrides rechargeables comme unités complémentaire de stockage d’électricité renouvelable.

1039
Dendo Drive House

Présentée au salon de Genève 2019, la « Dendo Drive House » (DDH) est une solution de production, stockage et gestion de l’énergie développée par le constructeur Mitsubishi pour accompagner la vente de ses véhicules électriques et hybrides rechargeables. Son nom est tiré du japonais « den » (électrique) et « do » (conduite). Outre le véhicule, la solution comprend un chargeur bidirectionnel, des panneaux solaires, des batteries stationnaires et un système de gestion de l’énergie domestique.

En pratique, une fois ces équipements installés sur un bâtiment, l’énergie produite par les panneaux solaires est stockée dans les batteries stationnaires et/ou dans celle du véhicule lorsqu’il est en charge. Elle peut ensuite être restituée pour alimenter le bâtiment, lui offrant une certaine indépendance vis-à-vis du réseau électrique.

Une commercialisation en Europe courant 2019

Selon Mitsubishi, la DDH « tire parti des données d’utilisation et de comportement réels des véhicules électriques », collectées auprès de 190 000 conducteurs d’Outlander PHEV ainsi que de plusieurs projets pilotes de communication entre véhicule et infrastructure (V2X). « Le système est conçu pour une utilisation chez les particuliers, mais pourrait être étendu à des locaux d’entreprise ou industriels », précise le constructeur.

La Dendo Drive House sera disponible sur les marchés japonais et européens courant 2019. L’offre – dont le coût est pour l’instant inconnu – comprendra la vente, l’installation et la maintenance de l’ensemble des composants.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter