Dernier kilomètre : Hermes intègre 20 eVito et 8 eSprinter à sa flotte

Le transporteur allemand Hermes poursuit sa stratégie d’électrification de sa flotte pour les livraisons du dernier kilomètre à Hambourg et Stuttgart avec la location de 20 eVito et 8 Sprinter.

1145
Livraison du premier eVito de la production en série à Hermes Allemagne à l'occasion de l'ouverture du centre logistique Hermes à Hambourg.
Source : Hermes

Dans le cadre de l’accord signé avec le constructeur Mercedes-Benz Vans pour électrifier ses livraisons urbaines, le transporteur allemand Hermes vient d’intégrer 20 eVito de série et 8 eSprinter de pré-production à sa flotte, en complément des véhicules pilotes déjà déployés dans les centres villes de Stuttgart et Hambourg.

Les 28 utilitaires électriques ont été livrés fin février à l’occasion de l’ouverture du centre logistique Hermes de Hambourg et sont financés en LLD par Mercedes-Benz Bank sur 36 mois. Le contrat comprend également l’installation d’une infrastructure de recharge dans les centres logistiques d’Hermes et le développement de toute une gamme de services.

Vers des livraisons urbaines plus vertes dans la région d’Hambourg

Ce déploiement a reçu un soutien financier dans le cadre du projet Zukunft.de, piloté par le centre de coordination des projets d’électromobilité de la région de Hambourg hySolutions. Celui-ci vise à expérimenter des services de livraison « conviviaux, durables, flexibles et transparents », sans émissions de gaz à effet de serre, via le déploiement avant fin 2020 d’environ 500 fourgons électriques dans les flottes de quatre entreprises de messagerie opérant dans les Länder du Bade-Wurtemberg, de Hambourg et de Hesse.

En parallèle, Hermes teste également le camion eActros. Suite à ces expérimentations, le transporteur ambitionne de déployer 1 500 utilitaires électriques Mercedes-Benz, ce qui selon lui devrait lui permettre d’assurer une livraison sans émissions dans 80 des plus grandes villes allemandes d’ici 2025.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter