Publi-Communiqué

Des amendes en mode automatique

Les chiffres ne peuvent que laisser songeur : en 2014, le nombre de contraventions a augmenté de 7 % pour atteindre le chiffre astronomique de 20 millions.

642
Des amendes en mode automatique

Une entreprise à la tête de 200 véhicules doit ainsi gérer en moyenne 50 amendes tous les mois. Cette opération fastidieuse s’avère extrêmement chronophage. Les professionnels des flottes estiment que le traitement de chaque amende mobilise 10 minutes. Avec 50 amendes par mois, plus de 8 heures sont nécessaires pour venir à bout de cette tâche.

Afin de limiter cette perte de temps, les loueurs ont lancé des solutions pour automatiser le traitement des amendes. Leurs systèmes informatiques se connectent ainsi à l’Antai (Agence nationale de traitement automatisé des infractions) et peuvent donner le nom du conducteur fautif qui reçoit alors directement l’amende. Ce service prend tout son sens avec la multiplication des radars ou le renforcement des contrôles. Sans oublier que de nouvelles règles sur le stationnement vont encore amplifier ce phénomène d’explosion du nombre des amendes.

Selon une étude réalisée par l’un des loueurs longue durée du marché, la gestion des amendes mobiliserait 27 jours chaque année lorsque la flotte compte 400 véhicules. Les services mis en avant par les loueurs contribueraient à diminuer ce temps de 75 %. Allégés de cette tâche administrative pas toujours gratifiante, les responsables de parc pourraient alors se concentrer sur des actions bien plus intéressantes et à la valeur ajoutée plus élevée.

PARTAGER SUR