Des batteries de VE comme accumulateurs d’énergie

Mieux gérer la demande d’électricité lors des pics de consommation grâce à de vieilles batteries de VE, tel est le projet de Bosch, BMW et Vattenfall.

632
Des batteries de VE comme accumulateurs d’énergie

Dans un contexte de progression des ventes de véhicules électriques, deux questions se posent : comment gérer la recharge sans saturer le réseau électrique et que faire des anciennes batteries ? C’est pour répondre à ces questions que Bosch s’est associé à BMW et Vattenfall, producteur et distributeur suédois d’électricité, au sein de l’alliance Second Life Batterie.

Le projet : interconnecter 100 batteries usagées de véhicules électriques afin de constituer à Hambourg un accumulateur d’électricité de grande capacité. Les anciennes batteries, même à la fin de leur cycle de vie à bord d’un véhicule, disposent en effet d’une capacité de stockage importante.

L’énergie renouvelable (solaire, hydro-électrique, éolienne) est ainsi absorbée la journée, stockée puis restituée la nuit ou employée pour pallier les creux de production d’autres énergies renouvelables par définition fluctuantes. L’accumulateur d’énergie serait capable de fournir assez de puissance pour alimenter 30 foyers de quatre personnes pendant sept jours ; il sera donc sollicité pendant les périodes de charge intense afin de stabiliser le réseau électrique.

Tandis que BMW fournit les batteries de ses modèles ActivE et i3, Vattenfall se charge de l’exploitation de l’accumulateur de grande capacité sur son site. Bosch intègre quant à lui les batteries et gère le système qui devrait être opérationnel dès la fin de l’année.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Grâce à cette expérimentation, les trois partenaires ambitionnent de récolter des informations sur les domaines d’utilisation des batteries, mais aussi d’analyser leur capacité de stockage et leur comportement tout au long du cycle de vie.