Des bornes de recharge intelligentes pour DHL Express

Pour accompagner l’accroissement de sa flotte d’utilitaires électriques, l’expressiste DHL a confié à Shell l’installation sur ses sites de bornes de recharge intelligentes.
4687
DHL bornes intelligentes

DHL Express va s’équiper de nouvelles bornes de recharge intelligentes installées par Shell. Une installation qui entre dans le cadre d’un partenariat lancé en août 2020. Avec à la clé l’alimentation de 140 nouveaux utilitaires électriques intégrés à la flotte d’ici juillet 2022. Ce partenariat prévoit ensuite l’équipement d’une quinzaine de sites du livreur en France, avec une centaine de bornes supplémentaires, avant début 2023.

Le partenariat s’est déjà concrétisé par l’installation de 260 bornes en France. Avec 64 bornes, le site de Gennevilliers (92) en est le mieux pourvu parmi les sites français de DHL Express. En Île-de-France, le livreur dispose d’une centaine de bornes sur l’ensemble de ses sites.

Des bornes pour diminuer le CO2

« L’infrastructure mise en place par Shell a déjà permis à DHL Express France d’économiser 266 t de CO2 depuis le début du partenariat », indiquent Shell et DHL. Le livreur vise une réduction des émissions de CO2 de ses activités de l’ordre de 70 % d’ici 2025, et de 90 % d’ici 2050.

DHL : des bornes intelligentes

L’installation de ces bornes chez DHL s’accompagne de plusieurs services fournis par Shell. Une plate-forme de gestion en ligne de l’infrastructure permet notamment au gestionnaire d’obtenir le remboursement des sessions de charge effectuées par des partenaires de DHL sur les bornes de ses sites. Et les bornes peuvent communiquer avec le réseau électrique du bâtiment pour une recharge intelligente. Par exemple, la vitesse de charge peut être augmentée si l’énergie disponible du bâtiment le permet. Et ce, « sans augmenter le contrat d’électricité ni risquer le court-circuit », indique-t-on chez Shell.

Pour Shell, ces installations participent à remplir son objectif d’installer 500 000 points de recharge d’ici 2025 dans le monde. Des bornes qui feront de Shell « un acteur clé dans l’accompagnement de l’électrification des flottes », avance Cédric Thillou, directeur solutions flottes et mobilités France du pétrolier.