Des radars pour les autocars

Le ministère de l’intérieur vient d’annoncer l’expérimentation de deux radars discriminants pour contrôler la vitesse des autocars.

716
Des radars pour les autocars

Les 240 radars discriminants présents dans l’Hexagone permettent déjà de contrôler la vitesse des poids lourds par rapport à celle des véhicules légers. Dernière évolution en date du 1er mars, deux radars discriminants ont été mis en place pour reconnaître le gabarit des autocars dans les deux sens de circulation.

Un de ces radars a été implanté en région Auvergne-Rhône-Alpes, l’autre en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, « en raison du fort trafic d’autocars des axes où ils sont situés », précise le ministère. Durant cette expérimentation de trois mois, aucune contravention ne sera envoyée aux autocaristes en excès de vitesse.

« L’objectif de la mise en service de ces nouveaux modèles est de mettre à égalité de traitement tous les usagers de la route. Le contrôle de la vitesse des autocars, comme celle des poids lourds, est un enjeu de sécurité routière (force cinétique, distances de freinage, maniabilité moindre) », conclut le ministère.

PARTAGER SUR