Pascal Coran, Crédit Agricole : « L’automatisation me déleste d’une charge de travail »

Le Crédit Agricole désigne les conducteurs de ses 400 véhicules depuis plus de quinze ans. Mais l’automatisation du traitement des amendes n’est en place que depuis août 2017.

- Magazine N°236
1402
Pascal Coran

Pascal Coran est responsable flotte automobile au Crédit Agricole.

« L’automatisation du traitement des amendes avec l’Antai fonctionne très bien. Le système me déleste d’une charge de travail : désormais, je consacre zéro minute par amende, contre dix à quinze minutes auparavant. Le système est transparent : je regarde tous les matins sur le logiciel le nombre d’amendes à traiter et vérifie que toutes les informations nécessaires à la désignation sont entrées. Ensuite, il n’y a plus rien à faire : tout est automatique car chaque véhicule est attribué à un conducteur et toutes les informations le concernant sont entrées à l’avance dans le...

PARTAGER SUR