Désignation des amendes : une mise à jour délicate

L’entrée en vigueur de la loi sur la modernisation de la justice le 1er janvier 2017, et avec elle l’obligation de désigner les conducteurs en cas d’infraction, ont contraint les gestionnaires de flotte à revoir le règlement automobile. Une évolution qui s’accompagne d’une réflexion autour du permis de conduire, et qui demande une communication soignée.

- Magazine N°232
1072
amendes
©Frederic Legrand - COMEO shutterstock_227646805

Certains s’y étaient pris en avance. Chez le fabricant d’édulcorants Merisant, le règlement automobile a été mis à jour en juin 2016 et présenté à l’ensemble des conducteurs. Il fait une trentaine de pages. « Les derniers éléments actés ont été la désignation des PV et l’interdiction du port du casque audio au volant », indique Virginie Ringot, responsable des services généraux, à la tête de 38 VP.

D’autres ont attendu la publication de la loi : « Depuis le 1er janvier, l’obligation de désigner les conducteurs en cas d’amende a été mise à jour dans le règlement automobile, avec mention de l’article de loi », relate Didier Dupeyron, gestionnaire...