Deux-roues électriques : le courant ne passe pas (encore)

Le marché des deux-roues électriques en reste aux bonnes intentions. On entend parler de « Scootlib’ » à Paris, Toyota a mis en service ses amusants trois-roues iRoad en auto-partage à Grenoble, quelques marques et modèles fleurissent, y compris des motos, mais on attend toujours un modèle miracle.

- Magazine N°209
768

Le BMW C-Evolution se montre très impressionnant à conduire. Sa vitesse limitée à 120 km/h suffit sur voie express et son comportement est excellent. Son autonomie de 100 km convainc, s’il n’y avait son prix de 15 400 euros !Qui pourrait bien être le BMW C-Evolution : performant à l’accélération comme le meilleur des maxi-scooters, il se montre très impressionnant à conduire. Sa vitesse limitée à 120 km/h suffit sur voie express et son comportement est excellent. Une autonomie de 100 km environ et un accès avec le permis B convainquent, s’il n’y avait son prix de vente : 15 400 euros ! BMW devrait décliner sa gamme électrique vers le bas dans un avenir proche.

Pour les utilisations plus limitées (tournées de centre-ville, déplacements sur site fermé), les versions équivalent 50 ou 125 cm3 demeurent une solution intéressante et fiable, comme les modèles de l’allemand...