Deux-roues : l’électrique pour les urbains

Parmi les petites entreprises, certaines ne roulent quasiment qu’en centre-ville. C’est entre autres le cas des sociétés de livraison ou encore des professions libérales. Pour ces activités, le deux-roues électrique peut constituer une réponse intéressante pour accéder aux centres urbains en « zéro émission », tout en se garant sans difficulté.

- Magazine N°244
970
Deux-roues électriques - BMW C-Evolution

« Notre objectif, c’est de rendre les villes respirables, explique Frédéric de Maneville, directeur général d’Eccity, fabricant français de scooters électriques. Aujourd’hui, le développement de la mobilité électrique se heurte de moins en moins à la question de l’autonomie, notamment pour les deux-roues car nous commercialisons des modèles avec 100 km d’autonomie. Et il est rare de dépasser ce seuil en une journée en deux roues. »

« J’avais en tête l’idée de passer au véhicule électrique, témoigne André Ferreira, chirurgien orthopédiste à la Clinique du parc à Lyon et associé dans un cabinet de trois médecins. Je ne suis pas un écolo militant...