Deux-roues électriques : les ventes portées par les flottes et les services de mobilité

En hausse de 33,2 % en 2017, le marché des deux-roues électriques (scooters et motos) a été porté par les ventes aux professionnels.

2471
Deux-roues électriques - BMW C Evolution
BMW C Evolution

Avec au total 7 261 unités mises à la route en 2017, contre 5 451 en 2016, le marché des scooters et motos électriques a affiché une hausse de 33,2 %. Selon l’Avere, il a bénéficié « d’une gamme grandissante de modèles », mais aussi du bonus écologique de 1 000 euros proposé par l’État français.

85 % de scooters électriques équivalents 50 cm3

Le marché a été porté par les ventes de scooters équivalents 50 cm3, avec 6 017 nouvelles unités en 2017, contre 4 650 en 2016, soit + 29,4 %. Les scooters ont ainsi représenté plus de 85 % des deux-roues immatriculés l’année dernière.

Baromètre Avere - Evolution des ventes de scooters électriques en France entre 2015 et 2017

Et ce sont principalement des flottes d’entreprise et les professionnels de la mobilité qui ont passé commande. En tête des ventes, le Ligier Pulse 3 (1 447 unités) équipe ainsi les facteurs de La Poste. Le Govec Quokka (1 197 unités) est quant à lui utilisé par Cityscoot qui a étendu son service de scooters partagés à la petite couronne parisienne l’année dernière. Et 600 Gogoro Smartscooter ont été acquis par son concurrent Coop en juillet 2017.

Baromètre Avere - Top 10 des scooters électriques les plus vendus en France en 2017

Les équivalents 125 cm3 et les motos restent marginaux

En parallèle, les ventes de deux-roues équivalents 125 cm3 ont elles aussi augmenté, avec 1 026 unités enregistrées en 2017 contre 620 en 2016, soit + 65,48 %. Le BMW C Evolution (830 unités, + 33,87 %) a représenté 80,90 % des immatriculations du segment grâce à une nouvelle version dotée d’une autonomie de 160 km.

Enfin, les motos électriques ne séduisent toujours pas : seules 218 unités ont été immatriculées en 2017, soit + 20,44 % par rapport à 2016.

De belles perspectives pour 2018

L’Avere est confiante pour 2018 : malgré la baisse du bonus écologique désormais plafonné à 900 euros, des aides régionales facilitent l’acquisition de deux-roues électriques pour les particuliers et les petites entreprises telles celles de la région Île-de-France. De plus, le marché bénéficiera toujours du développement des services de scooters partagés : Cityscoot a pour objectif d’atteindre les 6 000 véhicules en service en 2018 grâce à un déploiement à Nice et dans d’autres métropoles, tandis que Coop va tripler sa flotte parisienne et que Yugo se lancera à Bordeaux.