Développement durable : les municipalités en pointe sur le véhicule vert

En pointe sur le développement durable, les collectivités traduisent concrètement leurs objectifs écologiques en misant sur les modèles électriques. D’abord utilisés au sein des flottes automobiles publiques, ces véhicules sont désormais plébiscités dans le cadre des offres d’auto-partage qui se multiplient partout dans l’Hexagone.

- Magazine N°173
734
Développement durable : les municipalités en pointe sur le véhicule vert

Les collectivités locales sont de plus en plus nombreuses à s’interroger sur un recours éventuel au véhicule électrique. Celles qui ont franchi le pas mettent en avant un coût – entre 1,5 à 2,5 euros/100 km selon le modèle – et un entretien limités. Et le développement de flottes vertes destinées à l’interne (les agents) ou à l’externe (l’auto-partage) fait partie des schémas directeurs en matière de transport, au même titre que les réseaux de tramways, les parkings de stationnement en périphérie ou la mise à disposition de vélos…

Nice Côte d’Azur est une bonne illustration de cette offre complète de mobilité : la communauté urbaine a lancé...

PARTAGER SUR