DHL Express obtient une certification pour sa gestion de l’énergie

Le transporteur DHL Express France vient d’obtenir la certification ISO 50001 pour son système de management de l’énergie, grâce notamment à son utilisation d’une trentaine de véhicules à faibles émissions.

1763
DHL Express France Cubicycle
(c) Diederik Van Der Laan

Pionnière dans l’adoption de triporteurs électriques pour ses livraisons urbaines dès 2005, la société de transport express DHL a continué d’électrifier sa flotte. Après avoir testé plusieurs modèles en 2011 et en 2012, DHL Express s’était fixé comme objectif d’atteindre 15 % de VE en 2015 dans le cadre de son programme GoGreen, soit environ 700 unités.

Des véhicules verts…

Aujourd’hui, DHL Express exploite plus d’une trentaine de triporteurs et utilitaires électriques en France, et 25 véhicules supplémentaires entreront en parc d’ici la fin de l’année. Une partie de la flotte « verte » doit également être renouvelée avec des fourgons « plus autonomes et performants ».

Le nouvel objectif de l’entreprise : « effectuer 70 % de ses livraisons du dernier kilomètre en France avec des solutions zéro émission d’ici 2025. » Une expérimentation est en en cours à Nice où la ville est desservie uniquement avec dix VE (voir notre brève).

… et une meilleure gestion des déplacements

Pour cela, d’autres actions ont été ou vont être mises en place. En 2018, l’agence DHL Express située porte de la Chapelle à Paris sera transformée en site « DistriGreen » : une base de distribution en centre-ville pour faciliter la livraison électrique. Un premier site existe déjà dans le 18e arrondissement de Paris, le long de la gare de l’Est. Le transporteur multiplie également les expérimentations pour éviter de livrer plusieurs fois le même colis en cas d’absence du destinataire à son domicile, avec le développement de consignes, de points Relais Colis, de prises de rendez-vous ou encore de solutions de livraison collaborative (voir le témoignage de Brice Devinoy, directeur des opérations chez DHL Express France).

Autant de démarches qui lui ont valu une certification ISO 50001. La France est la 21e filiale du groupe Deutsche Post DHL à l’obtenir en Europe. Le groupe vise en effet des opérations logistiques zéro émissions d’ici 2050, tant pour ses activités que celles de ses sous-traitants.

PARTAGER SUR