Une flotte électrique DHL France pour des livraisons plus « vertes »

La société de logistique DHL Express France a investi 3 millions d’euros pour acquérir 74 véhicules utilitaires électriques en 2021. Avec sa flotte électrique, la filiale de la Deutsche Post DHL Group espère atteindre son objectif : « 70 % de livraisons vertes en 2025 ».
3781
DHL flotte électrique
© DHL

En 2020, DHL Express France a réceptionné 19 Renault Master Z.E. et 9 Volkswagen e-Crafter. La même année, l’entreprise a également conclu un partenariat avec Urb-it, spécialiste des livraisons à vélo et à pied en Île-de-France. DHL Express France livre donc désormais une centaine de villes françaises avec des solutions de transport « zéro émission », dont une flotte électrique de plus d’une centaine de véhicules et une quinzaine de partenaires spécialistes des transports doux.

Le logisticien assure plus de 42 millions de livraisons de colis par an. Il a livré plus de 1,5 million de colis avec des solutions de transport « zéro émission » en 2020, soit « quatre fois plus qu’en 2016 » selon ses estimations. Mais, il envisage d’en livrer deux fois plus en 2021 (donc 3 millions de colis). À plus long terme, « d’ici 2025, 70 % de nos enlèvements et de nos livraisons sur le premier et le dernier kilomètre seront effectués en transport vert en France », précise Philippe Prétat, P-DG de DHL Express France.

Des investissements dans les livraisons « décarbonées »

Pour y parvenir, DHL Express va développer sa flotte électrique et déployer son réseau de livraisons de transports doux : vélos cargos à assistance électrique ou non, triporteurs ou à pied en 2021 dans l’Hexagone.

En effet, l’entreprise va consacrer 3 millions d’euros à l’achat de 74 nouveaux véhicules utilitaires électriques en 2021. Un budget « trois fois plus conséquent que celui attribué en 2020 » d’après DHL Express France. Pour rappel, l’entreprise de logistique a déjà investi plus de 5 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses trajets sur le premier et le dernier kilomètre depuis 2019.

Enfin, « les importantes avancées des constructeurs en matière d’autonomie et de capacité de chargement des véhicules utilitaires électriques vont nous permettre d’atteindre nos objectifs de livraisons vertes. De plus, nous limitons nos déplacements avec les points de proximité Relais Colis, les consignes et l’augmentation du taux de livraison au premier passage par exemple » souligne Philippe Prétat.

vélo cargo électrique DHL
© DHL

« Zéro émission d’ici 2050 » pour le groupe DHL

En parallèle, dans le cadre de sa stratégie globale de développement durable, le groupe Deutsche Post DHL s’est engagé à assurer des « services logistiques à zéro émission dans le monde d’ici 2050 ». Pour ce faire, le groupe investira 7 milliards d’euros d’ici 2030 dans des ressources logistiques neutres en carbone : expansion de la flotte électrique « zéro émission », carburants d’aviation alternatifs et bâtiments neutres en carbone.

D’ici 2030, Deutsche Post DHL va donc déployer 80 000 véhicules électriques dans le monde pour assurer le dernier kilomètre de livraison. Par conséquent, la flotte de DHL sera à 60 % en électrique contre 18 % en 2020. Pour atteindre ce taux d’électrification de la flotte, DHL Express Europe a acheté en avril 2021 100 véhicules utilitaires légers électriques Fiat E-Ducato pour son parc européen. Une partie de cette flotte électrique est réservée pour DHL Express France.

En outre, le groupe de logistique espère former 80 % de ses collaborateurs à la préservation de l’environnement d’ici 2025.

flotte électrique DHL
Fiat E-Ducato © DHL

La flotte de DHL Express France en chiffres

DHL Express France détient actuellement un parc automobile de plus de 2 000 véhicules à destination notamment des 3 000 collaborateurs de son siège social du Bourget (93). La flotte électrique de DHL rassemble environ cent véhicules utilitaires électriques dont 28 nouveaux reçus en 2020.