DHL voit le transport en véhicules autonomes

Le véhicule autonome, DHL y croit plus que jamais et s’intéresse de ce fait aux opportunités que peut offrir cette technologie dans les secteurs du transport et de la logistique. 

789
DHL voit le transport en véhicules autonomes

L’entreprise vient ainsi de publier son rapport intitulé « les véhicules autonomes dans le domaine de la logistique ». Avec trois principales utilisations mises en exergue : le transport automatique et le prélèvement assisté dans les entrepôts, les opérations de logistique automatisées en zones extérieures (ports ou aéroports par exemple) et les livraisons du dernier kilomètre.

Si les véhicules autonomes sont effectivement employés depuis des années déjà pour certaines opérations en entrepôt, le transporteur souhaite néanmoins renforcer leur utilisation en dehors des environnements contrôlés, comme pour les déplacements sur la voie publique par exemple.

Ce déploiement devra néanmoins, selon DHL, s’effectuer progressivement afin de passer outre plusieurs écueils, notamment sécuritaires et réglementaires : « Les technologies autonomes doivent encore être développées pour atteindre un niveau de performance optimale, souligne le rapport. Une mise à niveau considérable est également impérative afin d’être en conformité avec les règlementations. » Est donc dans un premier temps suggérée l’utilisation de ces modèles autonomes dans des situations spécifiques, telles que les embouteillages. Pour aboutir, dans un avenir éloigné, à des camions entièrement autonomes sur les grands axes routiers.